Sur la route de Jazzia

20 septembre 2017

Oui, ça fait mal...

Rentré de chez sa cousine, mon mari me faitjuste deux bises, pas de baiser, il tourne la tête...

Pourquoi ? Et il me sort "je voudrais (je veux ?) qu'on divorce"

et vlam, tel un coup de

Résultat de recherche d'images pour "massue"

Résultat de recherche d'images pour "rupture couple"

Résultat de recherche d'images pour "image de separation d'amour"

Et me voilà en train de pleurer... mais je n'ai pas le temps de respirer...

Le jour même il voudrait qu'on reste amis et demande

Résultat de recherche d'images pour "divorce tribunal"

Et voilà, après 10 années de mariage...

Et il est rapide, hier il est allé voir l'avocat pour un problème de véhicule : en rentrant il me raconte lui avoir  parlé de ses problèmes. Et bien voilà, il l'a prise comme avocate pour le divorce et a déjà réglé les frais d'honoraires !!!!!!!!!!!

Posté par Jazzia à 08:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


17 septembre 2017

L'homme, le mari

Comme le dit le message, l'homme, mon mari n'accepte pas d'avoir tort, reculant devant le fait accompli,

rejetant la faute sur sa compagne donc moi...

Il ne veut rien savoir, alors à moi de résoudre ce problème...

Posté par Jazzia à 12:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

L'extraordinaire lâcheté ordinaire

Je me suis à lire quelques blogs, leur contenu et j'ai trouvé ce message où l'on retrouve l'homme et son comportement...

"C'est si doux, un homme.

Si fort. Si fiable. Si compréhensif.

 Et si lâche...

 Pour éviter les conflits, un homme préfère souvent ne pas entrer dans l'arène du combat.

Mais le taureau est là, prêt à mourir. Il s'appelle Amour.

Parce qu'à toujours voir se taire l'homme, la femme accumule déception, colère, ressentiment.

Amour va souffrir, les banderilles plantées dans le corps et l'âme, irréversiblement.

Amour va rester à terre un jour.

El torero aura gagné, comme à chaque fois.

Et l'homme aura tout perdu.

Pas la femme, non.

Elle aura gagné sa liberté.

Gagné le droit d'envoyer valser les blessures.

Et gagné un abonnement au rayon kleenex de l'hyper du coin.

 J'ai toujours été optimiste, en amour.

J'ai eu si souvent envie de dire DEGAGE. "

Message de Poscale

Dont voici le lien : http://girlydivorce.canalblog.com/archives/2017/09/02/35636999.html#comments

        

 

Posté par Jazzia à 12:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 septembre 2017

L'amour...

L'amour rend aveugle et je pense que chacun a des imperfections et quand on aime on passe dessus et soi-même on n'essaie pas de changer
avec le temps, chacun évolue à sa manière et suite à certaines circonstances des changements ont eu lieu 

L’image contient peut-être : texte

Posté par Jazzia à 21:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Etre dans une impasse...

Ma vie affective est dans une impasse

"Comment se débarrasser des instants de déprime forte et de désespoir dans des moments difficiles ? Une technique, une habitude ou autre. Parce que c'est bien d'avoir des objectifs à long terme, mais dans ces moments là, sur l'instant, quand ce sont les sentiments qui parlent, pas moyen de les raisonner. Et ils te plombent comme jamais quand tu devrais sauter dans tous les sens au contraire pour atteindre tes objectifs."

Résultat de recherche d'images pour "fou on pense trop"Résultat de recherche d'images pour "fou on pense trop"

 

Et ce livre acheté  à Saint-Jean de Luz, dans une librairie presse pendant que Monsieur faisait se sieste, le potable à la main...

Résultat de recherche d'images pour "livre et si on décidait d'aller bien"Résultat de recherche d'images pour "livre et si on décidait d'aller bien"

Posté par Jazzia à 14:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


13 septembre 2017

Mon ami...

Image associée

Posté par Jazzia à 21:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Santé et Lyrica

Comme je disais dans le dernier message, j'ai des problèmes de santé...

J'irai à l'essentiel : les symptomes.

Depuis plusieurs mois :

- tout d'abord, Juin 2010, Angio IRM de l'encéphale et troncs supra-aortiques pour cause de migraines et quelques fois au niveau des tempes comme si on me plantait des clous. Conclusion : quelques plages en hypersignal éparses à priori d'origine vasculaire sus tentorielles (de grands mots !!), agénésie (absence) de l'artère vertéblale droite.

- des troubles sensitifs tels que fourmillements, engourdissements, décharges électriques au niveau des jambes, surtout celle de droite, baisses ou pertes de sensations, des crampes du pied droit à en hurler... : parastésies ?

- Des pertes d'équilibre, la sensation de marcher de travers, boiter...

- depuis quelques temps, des troubles de la vision

- mal aux reins, hanches...  Ah j'oubliais Juillet 2017 : radio rachis lombaire

20504175_1869476353082166_756568926_n (1) 

 Ce que m'a dit mon frère qui à les mêmes problèmes et chez qui on a décelé une hernie discale : "bienvenue au club" 

J'en ai enfin parlé à mon neurologue lors de ma visite juin 2017 pour un suivi. Alors des tests.
Changement de médicament :
le lyrica remplace le tégrétol.
Pourquoi je parle du Lyrica ?
- le Tégrétol est juste un anti-épileptique
- le Lyrica en est aussi un, mais en plus pour des douleurs neutopathiques périphériques : ça en dit long... : anti-épileptique, fibromyalgie, SEP, anxiété... et avec ça bien sur lles effets indésirables tel que la prise de poids, on retrouve hélas de maniere fréquentes une prise de poids, une augmentation de l'appetit, fatigue, dépression, pb urinaires, etc !
Et j'en ai hérité de quelques uns...
Ce médicament a calmé quelques douleurs, mais en contrepartie, j'ai hérité de quelques effets indésirables !
Mais je m'arrête là.
S'il y a des personnes qui me lisent et se reconnaissent, j'aimerais bien discuter avec elles...
Dans 1 semaine, j'ai RDV pour un IRM médullaire : et ça m'effraye, peur du résultat, on me dit "t'en fait pas, juste un examen de routine...!"
Mais c'est dur de penser positif !! De ne pas avoir plus soutien, d'affection, de câlins même de la part de mon mari, trop occupé par son prochain triathlon début octobre !
Image associée

Posté par Jazzia à 21:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 septembre 2017

Râler

Après avoir écrit ces messages concernant l'épouse d'un triathlète,  des personnes penserons que je n'arrête pas de me plaindre, que dans ce cas je suis égoïste. 

Non du tout ! 

C'est le fait que j'ai des problèmes de santé et que mon mari n'est pas là pour me soutenir comme je voudrais...

Posté par Jazzia à 20:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Que peut ressentir la femme d'un triathlète... suite

Le triathlon de Saint-Jean de Luz...

J'ai passé la journée sous la  pluie, vêtue d'un coupe-vent, mais je me suis retrouvée quand même trempée comme un rat, dans mon sac à dos, la plus part de mes affaires mouillées , je pensais m'installer dans bar, un salon de thé, au chaud, mais non, il espérait me voir... Je suis donc restée...

Je l'ai vu, j'ai saisi dans son regard sa volonté d’aller au bout, je me suis surprise à lui crier «Vas-y, allez, continue, tu y arrives...! » en espérant que ça apaise ce qui paraît à mes yeux comme une souffrance. Comme la foule qui borde les trottoirs et qui encourage ces athlètes amateurs, j’ai du mal à comprendre ce qui le pousse à être aussi maso, à se faire mal physiquement au nom du bien-être spirituel… sauf peut-être… quand il franchit la ligne d’arrivée !!

Cet effort, ce jusqu’au-boutisme, cette souffrance, puis enfin, cette délivrance, ce regard, ce cri et ces bras levés vers le ciel qui disent « YES, JE L’AI FAIT ! »

Et le moment venu où il m'a dit, "tu ne devineras pas le temps que j'ai mis..." C'est moi-même qui a du lui demander "Tu étais content que je sois là ?", et sa réponse "oui, oui", et plus rien... Trop heureux de son parcours !

Et puis il y a la période de récupération : ces moments de calme où il redevient « normal à mes yeux», reste tranquillement à la maison, sans mettre le réveil le dimanche matin, sans salir plus d’un T-Shirt par jour, sans combi qui investit la salle-de-bain, sans cette collection de gourdes lavées de mixtures douteuses qui trônent sur l’évier…

Pour un peu on se dirait que la vie est si douce, mais non, c'est reparti pour ses entraînements !

Je devrais être contente qu'il fasse du sport, mais je ressens un grand vide en moi...

Posté par Jazzia à 10:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 septembre 2017

La phrase du jour

FB_IMG_1504986472576

Posté par Jazzia à 21:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]